Gérer la solitude du e-commerçant

J’ai envie de parler d’un sujet qui me revient souvent aux oreilles en échangeant avec les e-commerçants, et pas des plus agréables. Si pour beaucoup, gérer une boutique en ligne est une activité à temps partiel – avec une autre profession à côté permettant de jouir d’une densité sociale correcte – nombreux sont les e-commerçants pour qui c’est leur profession à plein temps. Et peuvent de ce fait se retrouver seuls tout au long de la journée…

solitude du e-commerçant

Il n’est pas rare de travailler seul, et pas seulement dans ce domaine. Cette situation peut poser problème sur le long terme et aussi impacter votre motivation et votre travail au quotidien. Il est également possible que vous n’ayez pas conscience de ce problème, ou que vous soyez encore trop absorbé par les différentes tâches qu’impliquent le lancement et la gestion d’une boutique en ligne pour le remarquer. Peut-être même que vous y êtes indifférent.

Permettez moi d’insister sur ce point. Prendre conscience de cette réalité le plus tôt possible vous permettra d’agir contre cette routine contre-productive.

L’être humain est conçu pour vivre en société

Sans m’étaler sur des faits d’anthropologie, il semblerait que depuis que le monde est monde, les humains vivent en société. Les raisons en sont simples et évidentes, c’était en fait une façon de se protéger des dangers extérieurs. Fût un temps où le seul fait d’être exclu de sa communauté ou de sa tribu était synonyme d’une mort certaine. On a, encore aujourd’hui, besoin de connexions sociales. Même si on peut survivre seul à notre époque.

La difficulté est encore plus grande depuis ces dernières années. L’ère du numérique tend à séparer les gens qui prennent de moins en moins la peine de se rencontrer physiquement.

Gérer son temps de travail

Vous êtes entrepreneur, ou en passe de le devenir, et vous vous dites sûrement que travailler plus vous fera gagner plus. Désolé de vous décevoir Mr Sarkozy, mais cette chanson est fausse… en tout cas, pour nous e-commerçants.

Petit test du “avez-vous déjà ?”

  • Sacrifié un dimanche ensoleillé pour ajouter des fiches articles ?
  • Traité des emails de service client tard le soir ?
  • Passé nombreux samedis soirs à améliorer votre référencement naturel ?
  • Mangé à côté de votre clavier en scrutant vos statistiques Analytics ?

Je ne parle même pas de la vérification de ses ventes en pleine nuit après un réveil soudain à 4H00 du mat’…

Si vous répondez oui à tout, il va falloir se calmer, voire prendre un congé dans un monastère tibétain de toute urgence. Inutile de vous le dire, je vais le faire pour vous : c’est contre-productif.

Ce n’est pas tout à fait le sujet. Revenons aux quelques conseils pratique que j’ai à vous proposer.

Vaincre la solitude du e-commerçant

Votre bulle est hermétique du matin au soir pour être concentré sur votre travail. C’est normal de le penser, et ce n’est pas évident de faire autrement. On n’a pas forcément de salarié dans son business, d’associé, ni même de relation amoureuse. Je veux vous donner quelques idées qui vont vous aider à changer cette mauvaise habitude.

Les salons professionnels

L’avantage premier est de rester dans une optique de productivité. On sort pour prendre l’air, on change de décor et en plus, on est actif pour son travail. Vous pourrez enfin parler e-commerce avec d’autres entrepreneurs ou e-commerçants (si le sujet du salon le permet évidemment). Ça changera de votre copain Roger qui ne comprend toujours pas ce que vous faites derrière votre ordinateur toute la sainte journée.

Vous pouvez trouver tous les salons proches de vous sur votre moteur de recherche préféré. Chaque grande ville de France possède son parc des expositions ; de nombreux sujets peuvent vous concerner. Ne vous contentez pas de regarder seulement les infos sur leur site, faites le et achetez votre entrée.

Les espaces de co-working

Un bouillon d’idées, de fraîcheur et de motivation dans un seul lieu. J’adore ces endroits personnellement, et prend le temps de m’y rendre dès que j’en ai l’occasion. Vous êtes entouré de personnes qui travaillent, écrivent leur article ou même seulement venus prendre un café. Il règne en ces lieux un réel sentiment de réassurance. Vous verrez qu’il est plus facile d’y accomplir une tâche répétitive ou rébarbative. Vous ferez le même travail et ne serez plus seul ; en plus, c’est une chance de rencontrer de nouvelles têtes.

Comme pour mon premier conseil, recherchez sur le net et testez l’idée. Si vous êtes dans une petite commune, où il peut être difficile d’en trouver, pourquoi ne pas vous poser une journée dans la métropole la plus proche ? Partez le matin et faites l’expérience au moins une fois. Ce sera un réel bénéfice sur votre motivation, et pourrez même y prendre goût.

Participer à des séminaires ou des formations

Encore une idée productive pour votre business. Elle ressemble quelque peu à ma première proposition, mais possède la particularité que vous pourrez y faire des rencontres intéressantes. Choisissez naturellement une thématique en lien avec votre métier afin de profiter d’une nouvelle accumulation de connaissances. D’autant plus que vous y rencontrerez des professionnels proches de votre domaine avec qui vous pourrez éventuellement garder contact ensuite.

Rencontrer ses clients

Cette option n’est pas toujours réalisable et dépend aussi de votre domaine. Si vous avez des clients réguliers, invitez les à déjeuner (même si vous avez un peu de route à faire). Vous pourrez en tirer un bénéfice en captant ses attentes et, par la même occasion, augmenter ses commandes chez vous.

Rencontrer ses fournisseurs

Dans la même optique qu’au-dessus, rencontrez vos fournisseurs importants quand c’est possible. Je vous déconseille de vous pointer à l’improviste et vous invite plutôt à organiser un déjeuner et éventuellement une visite de ses locaux. Cela renforcera vos relations commerciales et vous permettra de comprendre son fonctionnement. Profitez-en pour parler avenir ; obtenir des informations à la source et avant vos concurrents peut vous donner un avantage certain.

En somme, rappelez-vous qu’il est toujours préférable d’agir que de guérir. Prenez les devants et ne laissez pas s’installer une solitude nocive pour votre vie et votre business.

N’hésitez surtout pas à partager vos idées ou vos expériences sur le sujet en commentaire. Elles aideront les partisans de notre profession 😉

Recevez le guide "e-commerce : par où commencer ?"

avec les 5 étapes pour créer votre projet

Partager l'article

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Recevez le guide "e-commerce : par où commencer ?"avec les 5 étapes pour créer votre projet